Je suis grosse mais je vais me faire soigner - Partie 2

10:00











Hello,

Aujourd'hui je reviens avec la deuxième partie de mon article de la semaine dernière. Je vais vous expliquer mon parcours du combattant avant d'arriver à l'opération. Bien évidemment, je ne suis pas médecin, et je ne conseille absolument pas cette opération à n'importe qui.


Tout d'abord, il faut souffrir d’obésité morbide ou sévère. L’indice de masse corporel (IMC) doit être supérieur à 40. Si vous avez un souci de santé type hypertension artérielle, apnée du sommeil, diabète, asthme, … l’IMC doit être supérieur à 35. Déjà, il faut cette condition, sans celle la ce n'est pas possible, on ne vous fait pas une sleeve pour 10/15kg à perdre.

Après ça, on va voir le chirurgien, qui lui va vous diriger vers l'opération la plus adaptée à votre cas. Personnellement ça sera une sleeve gastrectomie. Et il va vous donner aussi une liste de médecin, et d'analyses à faire pour cette opération.

Il y a certains endroits où ils n'ont pas le même protocole. Le mien personnellement est le suivant:

- Un endocrinologue, qui lui va vérifier si vous avez du diabète, des problèmes d'hormones, ect... Perosnnellement, je suis jeune, et mon endocrinologue était connu pour ne pas donner son accord tout de suite aux personnes de mon âge, ce qui n'a pas été le cas pour moi. J'ai mon accord, un accord verbal pour l'instant, mais il a donné son accord.

- Une diététicienne, qui va vérifier votre alimentation, si elle n'est pas trop riche, parce que évidemment, on devient obèse, car on bouffe gras, c'est bien connu. La diététicienne, je l'ai vu 2 fois, et je dois encore aller la voir fin septembre, elle m'a toujours pas donné son accord, mais elle titille à chaque fois mon alimentation, vous ne mangez pas assez de légumes cuits (qui soit cru ou cuit, c'est pareil non? ), et pas assez de légumineuses, et puis vous ne prenez pas assez de laitages. (Soit dit en passant, ça fait quand même deux rendez vous où je lui dit je suis intolérante au lactose). Et puis vous mettez trop de matière grasse ( ah oui 2 cuillères à soupe d'huile d'olive c'est trop). Et puis il faut arrêter l'huile d'olive, c'est pas très bon, prenez plutôt de l'huile de colza ( qui n'a pas de goût). Et puis faut, mangez plus de ci et plus de ça, je fais de mon mieux avec mon petit salaire, et elle n'a pas l'air de comprendre que je ne peux pas tout acheter. Bref !

- Un pneumologue, qui va vérifier le gaz dans le sang et faire un test du souffle. Je suis allé en clinique, donc, j'ai payer. " Bonjour, ça vous fera 105€" pour être resté même pas 15 min. Et puis y'a l'apnée du sommeil, ah l'apnée du sommeil, la pire nuit de ma vie, je pense. Comme vous le voyez sur la photo à droite, on est sacrément appareillée, et encore on a un capteur au bout du doigt en plus. L'apnée du sommeil, c'est pour savoir si on ne s’arrête pas de respirer dans la nuit, et pleins d'autres trucs.

- Un psychiatre, pour savoir si on est bien dans sa peau ou pas, si on a vraiment pas de gros problèmes psychologies, du style de la dépression, si on mange pour compenser un manque, ect ect...

- Le pôle de prévention,  qui se déroule en 2 ateliers et 1 rendez-vous personnelle. Je n'y suis pas allé encore donc je ne peux pas trop vous dire comment ça se passe réellement. Il y a un atelier sur l'opération en elle-même, où ils nous explique, comment se déroule l'intervention, ce qu'ils font, et puis le deuxième atelier qui nous explique notre alimentation après l'opération. Et le rendez personnel avec un membre de l'équipe pluridisciplinaire.

- Il y a aussi des analyses de sang et d'urine à faire. 

- Et puis une fibroscopie à passé; que je n'ai toujours pas faite. Car j'ai trop peur, mais vraiment une peur panique. Même si je sais que je demande une anesthésie générale, cela me fait extrêmement peur.

Puis après tout ça qui est un long parcours, on revoit le chirurgien enfin, qui nous dit si oui ou non, on a tous les documents.

Et après ça, on passe en commission à la sécurité sociale, pour s'avoir s'il accepte notre dossier pour nous la financer.

 Si oui, on revoit encore le chirurgien et on se met d'accord pour une date d'intervention. Et on a un dernier rendez-vous avec l'anesthésiste.

Et après bonjour la nouvelle vie, moi je pense que ce sera courant Décembre-Janvier 2016/2017

Plus de détails, demandez-moi en commentaire. Je serai ravie de vous répondre.


L.P.R ♥

2 commentaires:

  1. Wouh, d'un sens c'est très bien que ce soit aussi contrôlé ce type d'opération mais c'est un véritable parcours du combattant.
    J'ai le senti que ta vie toute entière est presque remise en cause pour savoir si peut accéder à cette opération, ça ne doit pas être évident tous les jours.

    J'admire ton courage et surtout continue comme ça :)
    Il faut regarder la lumière au bout du tunnel et s'y tenir !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis impressionnée ... surtout par ton courage !

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.