La fête des pères, pourquoi ?

12:00
Helloooooo everybody,

Oui je suis absente. Disons qu'entre le boulot, l'été qui arrive et.... un futur déménagement, nous avons beaucoup de choses à gérer ma chérie et moi donc pas trop le temps pour le blog. Et ah oui, à partir de septembre, je serai de retour car je quitte mon emploi... Mais attendait, je le quitte pour reprendre des études, ne vous inquiétez pas. Mais je vous en parlerai plus en détails dans les semaines voir les mois avenirs. Je vous avouerai que bloguer me manque mais c'est compliqué, mais promis je vais vous écrire un article par semaine.

Donc aujourd'hui nous allons de parler de fête des pères. Si vous me suivez, que vous lisez mes articles humeurs, vous savez que mon père, beh, je m'en fiche mais royalement. (Oh mon dieu comment peut-elle dire ça de son père).

Pour vous résumer le personnage qui l'est, mon père est petit, chauve et beh je ne sais pas trop quoi vous dire de plus. Enfin si, mais si je continue je vais le dénigrer et ce n'est pas le but. Pour vous remettre dans le contexte, mes parents ont divorcés j'avais 6 ans. (Ce qui m'a value pleiiiiiiins de rendez-vous chez une psy). Et ah oui, à ce moment-là dans ma classe, ce n'était pas commun d'avoir des parents divorcés, sur une classe de 30, nous étions 2 ! Donc jusqu'à mes 15 ans, mon père était plus ou moins l'homme de ma vie. Plus ou moins, car il était plus ou moins là pour moi. Je ne vais pas vous écrire les détails car, ça ne serait pas très respectueux pour lui, mais sa vie ne ressemble en rien à un conte de fée. Clairement à la fin de mon adolescence, j'ai appris diverses choses que je ne souhaite jamais que vous appreniez de votre père ( un exemple et pas le plus horrible je vous le certifie : il a fait de la prison 2 fois). Voilà, voilà, comme ça, c'est fait. 

Aujourd'hui, je ne le considère plus comme mon père. Il est pour moi ce qu'on appelle mon géniteur. J'ai quand même du respect pour lui, mais clairement vu que la famille du côté de mon père ne parle plus, je ne m'en soucis plus. 

Maintenant, pour moi, mon papa est un papa d'adoption qui est le compagnon de ma mère depuis presque 10 ans et pour moi, c'est lui qui m'a élevé avec ma maman et je peux vous certifier qu'il en a bavé, mais il est encore la .



Mon petit papa Joel, merci ! 

Maintenant, je trouve que ces fêtes, que ça soit la fête des mères, des pères, des grands parents, je trouve ça, démodés. Je trouve qu'il serait bien plus agréables pour les familles monoparentales, homoparentales, de coparentalité, ect...ect. Que ces fêtes soient rebaptisées, la fête du parent ou la fête de l'amour parentale. Mais je ne veux pas la définition du papa et de la maman. Enfin vous me comprenez. Et puis je trouve que tout ça à pris une ampleur commercial mais horrible. On voit partout : les articles de blog, les magazines, les centres commerciaux, les boutiques qui en font quelques choses de tellement commercial et ça me dégoûte un peu. Comme si, on nous obligeait à chaque fois d'acheter quelques choses pour montrer notre amour aux êtres chères qui nous entourent ?

Encore, une fois je pousse un léger coup de gueule sur ce que la France appelle les traditions, mais les traditions ne sont pas faites aussi pour être bousculés, merde !

Sur ce, j'espère que vous allez tous bien et je vous embrasse tendrement les petits poussins.



1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup ton article, je m'y reconnais un peu a certain moment ^^ bonne soirée :)

    Www.beautylinoue.com

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.